Taxe carbone

par Tartrais

publié dans Politique française


Notre président (que la gloire inonde son septennat quinquenat pour des millénaires) va arbitrer les modalités de la taxe carbone. Difficile choix que de passer pour, soit : un impopulaire écologiste visionnaire, ou alors : un populaire bon français.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
quinquenat, mon cher... a moins que notre Président (loué soit son nom) ait profité de la reforme de constitution :)
Répondre
T

arh, les vielles habitudes ! Merci de m'avoir corrigé


B
Cornélien comme choix ...mais il n'y a pas de sot métier , il n'y a que de sots Présidents .
Répondre